Marrakech: le Premier ministre tunisien plaide pour un nouveau modèle de développement dans les pays arabes

Le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, a plaidé mardi, à Marrakech, pour un nouveau modèle de développement inclusif dans les pays arabes.

 

Intervenant aux travaux de la Conférence régionale de croissance globale, qui se tient sous le signe « opportunités pour tous: croissance, emploi et inclusion dans le monde arabe », Chahed a relevé que les économies arabes ne sont pas parvenues à résorber la question du chômage notamment des jeunes diplômés.

« Les économies arabes ne doivent plus se contenter de réaliser des croissances quantitatives. Il faut que le développement soit ressenti par le citoyen dans sa vie quotidienne », a-t-il ajouté.

Il a en outre, appelé à trouver d’autres indicateurs (autres que le seul PIB) pour évaluer le niveau de vie des citoyens, estimant que malgré plusieurs difficultés, l’économie tunisienne a connu beaucoup de succès grâce notamment à une transition démocratique réussie.

Chahed a passé en revue les réformes entreprises par les gouvernements tunisiens successifs pour améliorer le climat des affaires, estimant que la réduction du taux de chômage peut prendre du temps.

Le développement est un objectif qui ne peut être réalisé que dans le cadre d’un climat sain basé sur le dialogue, a-t-il insisté.

Organisée à l’initiative du Fonds monétaire international (FMI), du Fonds monétaire arabe (FMA), du Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES) et du Royaume du Maroc, la conférence régionale de croissance globale de haut niveau, cherche à répondre aux défis qui entravent les politiques de croissance globale, à étudier les mesures à même d’étendre la portée des réformes afin de créer davantage d’opportunités pour les jeunes et les femmes et à examiner la contribution du FMI, du FMA et du FADES à la mise en œuvre des réformes.

Les participants discutent également des politiques favorisant une croissance plus durable et plus intégrée, des opportunités pour tous et des moyens susceptibles de traduire ces mesures en actions pratiques et tangibles.

Des hauts responsables, des entrepreneurs, des universitaires, des jeunes et des représentants de la société civile du monde arabe et d’ailleurs participent à cet événement pour partager leurs expériences et idées sur la création d’emplois.

La tenue de cette conférence au Maroc sera l’occasion de mettre en évidence les réformes économiques et sociales adoptées par le Royaume et de passer en revue le niveau de développement des capacités dans la région MENA ainsi que le rôle du FMI dans la région.

Cet événement permet aussi de se pencher sur les moyens d’accroître les opportunités offertes aux femmes et aux jeunes et d’encourager l’esprit d’entreprise et l’innovation en adoptant la transparence et la technologie pour promouvoir le potentiel caché de la région.