Rabat: Hicham Mellouli condamné à un an de prison ferme

La Chambre pénale de première instance près la Cour d’appel à Rabat a prononcé, lundi, une peine d’un an de prison ferme et d’une autre année avec sursis à l’encontre de l’ex-policier Hicham Mellouli pour « coups, blessures et tentative de viol ».

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) avait déféré, le 6 octobre dernier, devant le parquet près la même Cour, le policier Hicham Mellouli suspendu de ses fonctions, soupçonné de tentative de viol avec violence, de séquestration, de détention d’images et de vidéos à caractère pornographique et de coups et blessures sur autrui.

La Délégation générale à la sûreté nationale a pris au sérieux les informations de presse attribuées à deux filles déclarant avoir été victimes d’une tentative de viol et de séquestration de la part du mis en cause, ce qui a nécessité l’ouverture d’une enquête sous la supervision du Parquet afin de s’assurer de la véracité de ces informations et d’engager les procédures juridiques qui s’imposent à la lumière des conclusions de l’enquête.

Star des réseau sociaux, Hicham Mellouli s’était fait connaitre sur le web par ses innombrables vidéos où il n’hésitait pas à exhiber armes blanches ou stupéfiants saisis, ou à s’exprimer sur différents sujets.