CDM 2026: le Mondial pourrait rapporter 40 milliards de dollars au Maroc

L’organisation du Mondial à 48 sélections au Maroc pourra rapporter très gros au pays. Ses retombées économiques, particulièrement en matière de tourisme, peuvent rapporter jusqu’à 40 milliards de dollars. Les détails.

Selon un rapport dont les données ont été publiées par Al Akhbar du 26 janvier, l’organisation d’un événement sportif de la taille de la Coupe du monde coûtera au pays organisateur 10 milliards de dollars.

Pour étayer ce chiffre, le quotidien révèle que la Russie qui se trouve économiquement dans le creux de la vague dépensera la bagatelle de 9 milliards de dollars pour l’organisation du Mondial cette année. Mais qu’en termes de rentabilité, il n’existe aucune garantie qui indique que le pays aura un retour sur son investissement. Et pour cause, la Russie a construit des stades coûteux qui, à l’instar du Brésil après le mondial de 2014, seront abandonnés. D’autant plus qu’ils ont été érigés dans des villes qui ne disposent pas de grands clubs de football.

Concernant le Maroc, le coût de l’organisation de cet événement pourra dépasser les 10 milliards de dollars en raison du nombre des sélections qui vont y participer (48), ce qui nécessite plus d’investissements en termes d’infrastructures. Côté face, le Mondial peut rapporter également très gros en termes de recettes du tourisme.

Citant une étude d’un institut économique brésilien, Al Akhbar indique que pas moins de 30 milliards de dollars ont été injectés dans l’économie brésilienne. Des fonds apportés par 3,6 millions de touristes qui ont visité le pays durant le tournoi. Le Mondial a permis également la création de 15% des 4,8 millions de postes d’emploi générées au Brésil pour accompagner l’événement.

Sur la base de ces chiffres, les projections d’Al Akhbar indiquent que le Mondial pourrait rapporter au Maroc 40 milliards de dollars, sans compter une capitalisation sur les infrastructures qui seront renforcées pour l’occasion.