Nouveau drame à Jerada suite à l’effondrement d’une mine clandestine

Un cinquantenaire a été grièvement blessé après l’effondrement d’une mine clandestine de plomb à Jerada. La victime a aussitôt été transportée à l’hôpital Al Farabi d’Oujda.

Alors que la situation sociale est toujours tendue à Jerada, théâtre de manifestations quasi-quotidiennes depuis la mort en décembre de deux jeunes mineurs dans une mine de charbon clandestine, voilà qu’un nouveau drame s’est déroulé ce matin dans cette ville de l’Oriental.

Un homme a été grièvement blessé, dans la matinée de ce mercredi 24 janvier, après l’effondrement d’une mine clandestine d’extraction de plomb située dans la commune de Sidi Boubker dans la province de Jerada, rapporte un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Les autorités locales et sécuritaires ainsi que les éléments de la protection civile se sont rapidement rendues sur le lieu de l’incident pour porter assistance à la victime, âgée de 51 ans. Ce dernier a été transporté d’urgence à l’hôpital Al Farabi d’Oujda pour recevoir les soins nécessaires.