Climat des affaires: COFACE maintient la note A4 pour le Maroc

Le Maroc garde sa position de pays «convenable» en matière de gestion du risque d’impayés des entreprises, dans le classement de la Compagnie française d’assurance pour le commerce extérieur (COFACE) à hauteur de janvier 2018.

Selon la nouvelle carte publiée par COFACE, la croissance économique du royaume, au titre de l’année en cours, devrait connaitre une tendance moyenne. Les prévisions de la société d’assurance-crédit à l’international sont appuyées par le ralentissement de l’activité agricole au sein du royaume. Toutefois, il est à noter que l’économie du pays sera toujours consolidée par la forte demande interne du marché.

Carte des évaluations pays à hauteur de janvier 2018

Par ailleurs, une hausse au niveau des investissements est attendue, que ce soit dans le public tout aussi bien que dans le privé, notamment grâce aux nombreux avantages accordés, à savoir la baisse des taux d’imposition pour certains secteurs d’activité, ainsi que l’exonération des droits d’enregistrement au profit des entreprises nouvellement créées. COFACE indique que les réserves de changes du royaume seront consolidées grâce aux transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et des Investissements directs à l’étranger (IDE).

De plus, la COFACE indique que la croissance économique du royaume dispose d’un potentiel important, du fait de sa localisation géographique qui lui permet de s’imposer en tant que Hub pour les entreprises souhaitant investir dans le continent africain. Ajouté à cela, le Maroc dispose d’infrastructures importantes pour les activités industrielles, notamment la plateforme portuaire Tanger Med, ainsi que d’une main-d’œuvre qualifiée. De plus, le climat politique encourage les investissements, ajoute encore la COFACE.