Mohammed VI autorise les femmes à exercer le métier d’adoul

Le roi Mohammed VI a donné le feu vert aux femmes pour exercer le métier d’adoul, lors du Conseil des ministres tenu lundi 22 janvier au palais royal de Casablanca.

« SM le roi, que dieu L’assiste, a chargé le ministre de la Justice d’ouvrir devant (sic) la femme la profession d’adoul et de prendre les mesures nécessaires pour réaliser cet objectif », a annoncé le porte-parole du palais royal, Abdelhak Lamrini, dans un communiqué publié suite au Conseil des ministres tenu lundi 22 janvier au Palais royal de Casablanca.

La décision du monarque a été prise après consultation du Conseil supérieur des Oulémas, et « après avoir pris connaissance de l’avis du conseil autorisant la femme à exercer la profession d’adoul, conformément aux dispositions de la chariâa relatives au témoignage (chahada) et ses différents types, et les constantes religieuses du Maroc, en premier lieu les principes du rite malékite » précise le communiqué.