Santé: une grande pénurie de sang menace la vie de milliers de malades

Malgré les appels au secours répétés du Centre de transfusion sanguine de Casablanca, les stocks de sang ont atteint un seuil critique. Du coup, des milliers de citoyens se retrouvent en danger. Le point.

Dans les centres de transfusion sanguine, au Maroc, les stocks de sang atteignent de nouveau des seuils alarmants. Et cette situation met en péril la vie de plusieurs milliers de citoyens, malades ou victimes d’accidents, qui nécessitent une transfusion d’urgence.

Selon Al Massae, dans son édition de ce lundi 22 janvier, la situation est plus qu’alarmante au centre de Casablanca, qui dessert les hôpitaux de la plus grande ville du royaume et, au-delà, de la région Casablanca-Settat.

Cette situation, ajoute le quotidien, a poussé le Conseil régional, présidé par Mustapha Bakkoury, à lancer un appel aux dons auprès des salariés de la région, ainsi qu’une campagne de grande envergure qui concernera les quartiers populaires de la capitale économique.

Al Massae dit avoir constaté l’embarras de familles de malades ou de victimes de graves accidents, qui cherchaient en vain du sang pour leurs proches.

Les choses, explique le journal, deviennent plus compliquées pour les malades en quête de groupes sanguins rares, sans parler des extrêmes urgences.

La solution? Elle réside dans les campagnes de sensibilisation destinées à inciter les citoyens au don du sang. Il s’agit, aussi, d’encourager les établissements publics et privés à organiser ces dons dans leurs locaux.