Qui sont les cinq nouveaux ministres nommés par le roi Mohammed VI ?

Le roi Mohammed VI a nommé ce lundi 22 janvier, quatre nouveaux ministres et un secrétaire d’Etat. Profils:

Said Amzazi (MP), ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Said Amzazi

Président de l’Université Mohammed V de Rabat depuis janvier 2015, ce doctorant en sciences, mention biologie a été doyen de la faculté de science Agdal, de la même université. L’homme n’a rejoint que récemment le parti de Mohaned Laenser.

 

Anas Doukkali (PPS) ministre de la Santé

Anas Doukkali

Titulaire d’un doctorat en Chimie physique à la faculté des sciences de Rabat, Doukkali a été entre 2002 et 2005, chercheur au Centre National des Sciences et des Techniques nucléaires (CNESTE) avant de devenir professeur assistant à la faculté pluridisciplinaire de Taza. Le 16 janvier 2015, le remplaçant de Nabil Benabdellah a été désigné DG de l’ANAPEC.

 

Abdelahad El Fassi (PPS), ministre de l’Aménagement du Territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville

Abdelahad El Fassi

Le nouveau ministre de la Santé est lauréat de l’École supérieure de commerce de Paris. Né à El-Jadida en 1952, El Fassi est l’ancien directeur d’études de l’Institut supérieur de l’administration (ISA). Le remplaçant de Nabil Benabdellah est membre du bureau politique du PPS.

 

Mohamed El Gherras (PPS), Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, chargé de la formation professionnelle

Mohamed El Gherras

Il est directeur de la Direction nationale de la Jeunesse et de l’enfance. Gherras a été nommé en novembre dernier, au poste du secrétaire général au Ministère de la Jeunesse et des sports par Rachid Talbi Alami.

 

Mouhcine Jazouli, ministre délégué auprès du MAECI chargé de la coopération africaine

Mouhcine Jazouli

Le département annoncé en octobre dernier par le roi Mohammed VI sera chapeauté par Mouhcine Jazouli, président de Valyans Consulting un cabinet-conseil qu’il a fondé depuis 12 ans et qui est bien implanté en Afrique. Le nouveau ministre est diplômé de l’Université Paris-IX Dauphine.