L’inénarrable MAE algérien connaît bien les politesses d’usage

Cette fois-ci, le ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, n’a pas oublié les exigences de sa fonction diplomatique et a réservé un accueil chaleureux aux ministres étrangers participant à la conférence du Dialogue 5+5 à Alger.

Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération internationale, y a goûté, avec cette accolade que lui a réservée Messahel et que ce dernier exhibe fièrement sur son compte Twitter.

Tenterait-il d’apaiser la situation après les propos irresponsables qu’il a tenus en octobre dernier contre le Maroc ?

Rien n’est moins sûr, tant les officiels algériens semblent braquer ces derniers temps leurs tirs sur le Maroc, comme en témoigne la dernière sortie du Premier ministre Ahmed Ouyahia qui s’est permis toute une série d’accusations envers le royaume.