La Suisse empêche le mariage entre un trentenaire marocain et une sexagénaire suisse

En couple depuis plus d’un an, Youness et Ruth ont vu leur demande de mariage refusée par l’Etat civil suisse, qui suspecte un «mariage blanc».

On dit que l’amour n’a pas d’âge, mais ce proverbe n’est pas accepté partout. C’est le cas en Suisse, où un couple formé par une sexagénaire suisse, Ruth Ademi, et un trentenaire marocain, Youness, s’est vu refuser le mariage par l’Etat civil. Pour les autorités helvètes, il s’agit d’un «mariage fictif», aussi appelé «mariage blanc».

Dans une interview au quotidien suisse 20 Minuten, Ademi explique qu’elle et son compagnon veulent conclure un mariage de convenance, car ils s’aiment vraiment de tout cœur. En effet, les deux amoureux communiquaient déjà sur internet bien avant que l’artiste peintre de 60 ans ne se sépare de son troisième mari. Après le divorce, la relation s’est intensifiée.

Ademi est venue au Maroc en 2016 pour rencontrer Youness. Après son retour en Suisse, la relation a continué, et elle a longtemps hésité avant de décider de se marier pour la quatrième fois. Encouragée par sa famille et ses proches, la Suissesse de 60 ans a finalement décidé de franchir le pas. Elle et Youness ont enregistré leur mariage auprès des autorités marocaines début 2018, précise 20 Minuten.

Prochaine étape: se marier en Suisse. Mais, c’est là que tout se complique. L’Etat civil a rejeté la demande du couple maroco-suisse, évoquant comme raisons la rapidité de cette union, la différence d’âge entre les deux partenaires, et le fait que Youness parle exclusivement arabe et Ruth allemand. Mais Ademi ne compte pas se laisser faire, et compte faire appel de la décision de l’Etat civil auprès des autorités suisses.