Amsterdam: interdites de monter dans un bus car elles ressemblent… à des Marocaines

La police néerlandaise a ouvert une enquête après qu’une fille et son amie ont été interdites de monter dans un bus parce qu’elles ressemblent à des Marocaines.

Les Pays-Bas comptent une forte communauté marocaine, dynamique, très bien intégrée, et dont la contribution à la société est très loin d’être négligeable. Dans le sport, l’économie, la politique ou la culture, on ne compte plus les MRE qui font la fierté du pays des tulipes, et ce, même dans le monde. Et pourtant, le racisme anti-marocain dans le pays ne semble pas prendre une ride. Preuve en est le cas d’une fille de 14 qui s’est vu refuser l’accès à un bus parce qu’elle ressemble à une Marocaine.

Les faits remontent au 21 novembre dernier, lorsque la jeune fille et son amie ont voulu emprunter le bus 38 qui fait le trajet Elzenhagen-Molenwijk. Au moment de monter dans le véhicule, le chauffeur leur dit qu’elles doivent attendre dehors, car «il préfèrerait ne pas prendre ce genre de personnes». Et quand la fille de 14 ans lui demande d’être plus clair, il lâche: «Les Marocains». Les jeunes filles ont finalement été autorisées à monter après qu’une passagère a menacé de descendre du bus si le chauffeur ne changeait pas d’avis.

Dès le lendemain, la mère de la fille de 14 ans a rapporté l’incident à la compagnie de bus GVB et à la hotline chargée des cas de discrimination. Selon elle, la compagnie de transport protège le conducteur raciste: «Le retrouver ne sera pas difficile, car ma fille a validé son ticket. Le Manager ne veut pas m’appeler et on refuse de me donner son numéro de téléphone». Un porte-parole de la police a confirmé au Telegraaf qu’une requête a été envoyée à GVB le 3 janvier dernier. Il a ajouté: «L’enquête se poursuit».