2017, une « année record » pour le trafic aérien au Maroc

Le trafic aérien a connu une importante progression au Maroc en 2017, avec une hausse de 11,63% du nombre des passagers ayant transité par les différents terminaux du Royaume.

« L’année 2017 est une année record pour les aéroports du Royaume qui ont accueilli 20.357.866 passagers, soit une forte hausse de l’ordre de +11,63% », se réjouit l’Office national des aéroports (ONDA) dans un communiqué. Une évolution à deux chiffres « n’a plus été atteinte depuis l’année 2010 ».

A l’exception des segments de l’Afrique et du Maghreb, qui ont connu une légère augmentation, les autres marchés ont enregistré de fortes hausses, notamment l’Europe (+12,17%), le Moyen et Extrême Orient (+13,08%), l’Amérique du nord (+28,02%) et l’Amérique du sud (+106,23%).

Ainsi, l’aéroport Mohammed V a dépassé, pour la première fois, la barre des 9 millions de passagers, en enregistrant 9.357.427 passagers, soit une hausse de +8,6 par rapport à l’année précédente.

La croissance a été plus nette pour les aéroports de Tanger (+26,11%), Fès (+24,93%), Agadir (+15,74%) et Marrakech (+11,96%).

Un nouveau record a été également enregistré au niveau du trafic local, qui a franchi le cap de 2 millions de passagers, en s’établissant à 2.133.287 passagers (+11,23%).

Par ailleurs, le fret aérien a connu une croissance de 18,95%, soit 81.408,03 tonnes contre 68.436,24 tonnes pour l’exercice d’avant.