(Vidéo) DGSN: voici ce qu’il faut faire en cas d’agression sur la voie publique (MAJ)

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a démenti, le 20 janvier, la publication par ses services compétents d’une vidéo sur internet comportant des renseignements et des instructions aux victimes d’atteintes liées aux biens et aux fonds.

La DGSN a également réfuté, dans une mise au point, les commentaires et les publications alléguant le tournage et le montage de cette vidéo par le Bureau central des Investigations judiciaires (BCIJ).

Cette vidéo comporte des passages d’une vidéo existant déjà sur la toile, tournée lors de la célébration de l’anniversaire de la DGSN le 16 mai 2017, qui a été ponctuée de recommandations et d’instructions de sensibilisation ne relevant d’aucun organe ou institution officielle, précise la même source.

Tout en exprimant son ouverture sur toutes les initiatives visant le renforcement du sentiment de sécurité chez les citoyens, la DGSN insiste, par contre, sur la nécessité d’encadrer ces initiatives au niveau de la communication et du professionnalisme, et leur élaboration dans le cadre d’une approche participative avec les services de sécurité concernés, et ce dans le but de renforcer la sécurité de la nation et des citoyens.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) vient de publier une vidéo didactique expliquant aux victimes potentielles et aux témoins d’une agression sur la voie publique les étapes à suivre pour permettre l’arrestation des criminels.

Une nouvelle fois, la direction de Hammouchi fait montre d’un travail remarquable de proximité, d’information, de sensibilisation et d’interactivité avec les citoyens.

Dans une vidéo publiée hier vendredi 19 janvier sur YouTube, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) explique aux témoins d’une agression sur la voie publique les étapes à suivre pour permettre l’arrestation des criminels.

Voici ces quatre étapes comme expliquées dans la vidéo ci-dessus :

Pour la victime :
1-Demander de l’aide avec tous les moyens disponibles
2-Informer sur le champ les services de police sur la ligne 19
3-Se concentrer sur le portrait de l’agresseur: âge, physique, couleur de peau, coupe de cheveux, habits, moyen de transport
4-Fournir le détail des biens volés ou des photos si possible.

Pour le témoin :
1-Essayer de sauver ou d’aider la victime sans s’exposer ni exposer autrui au danger
2-Informer rapidement la police via la ligne 19
3-Rester sur le lieu de l’agression jusqu’à l’arrivée de la police
4-Fournir tout détail pouvant aider à l’arrestation de l’agresseur.