Casablanca: arrestation d’un individu ayant violemment agressé des agents de police

Un policier relevant du district de Bernoussi à Casablanca a été contraint, vendredi matin, de faire usage de son arme de service pour arrêter un repris de justice qui a violemment agressé des agents de police à l’aide d’une arme blanche, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale.

Selon les premiers éléments de l’enquête, des agents de police sont intervenus pour interpeller le suspect, qui fait l’objet de plusieurs avis de recherche pour vol avec violence, mais ce dernier a opposé une résistance farouche en utilisant deux couteaux de grande taille, blessant grièvement un agent de police au visage et à la main gauche, ce qui a nécessité un tir de sommation, puis deux autres tirs sur la cuisse du mis en cause, permettant ainsi de l’appréhender et de le mettre hors d’état de nuire, a précisé la DGSN dans un communiqué.

Il a été constaté que l’intéressé était sous l’emprise de la drogue et qu’il avait deux comprimés psychotropes dans la bouche qu’il s’apprêtait à avaler, a noté la même source, ajoutant qu’il a été transféré au service des urgences afin de recevoir les soins nécessaires, en attendant sa mise en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent.

L’arrestation du mis en cause est intervenue suite au démantèlement jeudi soir par la police judiciaire de Bernoussi d’un réseau criminel opérant dans le vol avec violence. Cette opération a permis l’arrestation de deux individus et la saisie du véhicule utilisé dans les vols, alors que le suspect principal était toujours en fuite jusqu’à son arrestation ce vendredi matin.

La DGSN a précisé que le directeur général de la Sûreté nationale a décidé de prendre en charge la totalité des frais et dépenses d’hospitalisation de l’agent de police qui a été grièvement blessé lors de l’exercice de sa fonction avec dévouement et altruisme.