La pièce marocaine « Solo » remporte le prix de la meilleure oeuvre théâtrale arabe pour 2017

La pièce de théâtre marocaine « Solo » de la troupe Akoun pour la culture et les arts de Rabat a remporté le prix « Cheikh Soltane Ben Mohamed el Kacemi » de la meilleure oeuvre théâtrale arabe pour l’année 2017.

Annoncée mardi en clôture du 10ème festival du théâtre arabe organisé, du 10 au 16 janvier à Tunis sous le signe « Vers un théâtre arabe nouveau et innovant », cette récompense a été décrochée par le Maroc pour la deuxième année consécutive (Oran 2016) et pour la deuxième fois depuis le lancement du festival en 2011.

Etaient en en lice pour ce prix 11 pièces théâtrales représentant, outre le Maroc, l’Arabie Saoudite, l’Algérie, l’Egypte, les Emirats Arabes Unis, l’Irak, la Jordanie, la Syrie et la Tunisie.

Selon le président du jury, le Libanais Rafik Ali Ahmed, la concurrence était rude entre les trois pièces « Echmaa » de Tunisie,  » Ma bqat hadra » d’Algérie et « Solo » du Maroc.

Les protagonistes de la pièce « Solo » se sont félicités de cette nouvelle consécration qui vient confirmer leurs précédentes distinctions dans plusieurs festivals au Maroc mais aussi dans d’autres grandes manifestations théâtrales de renom comme les Journées théâtrales de Carthage où la pièce a remporté en ex aequo les prix de la meilleure interprétation masculine et féminine.

Ecrite par Mohamed El Hor et Hajar El Hamidi, cette pièce théâtrale avait également remporté en décembre dernier le Grand prix de la 19è édition du Festival national du théâtre.

Elle relate un témoignage émouvant de Zahra Ahmed qui raconte l’histoire de son émancipation d’un passé douloureux, où elle était obligée de vivre comme un homme, à travers un voyage empreint de spiritualité et de piété.

Dans son intervention lors de la cérémonie de clôture, le secrétaire général du comité du théâtre arabe Ismail Abdallah a annoncé que la prochaine édition du festival se tiendra en Egypte, faisant part de la volonté de dynamiser les recommandations formulées par tous les hommes de théâtre arabes à propos de l’organisation d’une conférence internationale sur le thème « La Palestine et Al Qods dans le théâtre ».

Lors de ce festival, les deuxième et troisième prix de la recherche scientifique pour les jeunes de moins de 35 ans ont été remportés respectivement par les marocains Abdallah El Mtii pour sa recherche « Qui parle théâtre? » et Telkmes Mansouri pour sa recherche « Existe-t-il une écriture dramaturgique entre le parolier et le metteur en scène? », alors que le premier est revenu au Soudanais Abou Taleb Mohamed Abdelmottaleb pour son oeuvre « Hiwariet el khitab el masrahi ».

La 10ème édition du festival du théâtre arabe qui s’est clôturée par la présentation de la production d’El Teatro « Trente ans déjà » du Tunisien Taoufik Jebali a enregistré l’affluence de près de 25 mille spectateurs sans compter les 250.000 internautes qui ont suivi la programmation à travers la chaine « You tube » du comité arabe du théâtre.