Nizar Barak: pour une nouvelle génération de réformes

Le secrétaire général du parti de l’Istiqlal (PI), Nizar Baraka, a souligné, le 11 janvier à Rabat, la nécessité de mobiliser la volonté nationale en vue de passer à une nouvelle génération de réformes pour faire face aux défis posés et accompagner les multiples aspirations des citoyens.

Lors d’une cérémonie de commémoration du 74e anniversaire de la présentation du Manifeste de l’indépendance, Baraka a indiqué que le PI œuvre pour une implication positive dans la nouvelle génération de réformes, lancée par le roi Mohammed VI, en parfaite harmonie avec les besoins et les attentes des citoyens et les principes de la démocratie citoyenne et participative contenus dans la constitution 2011, notamment les nouveaux chantiers stratégiques liés à l’instauration d’un nouveau modèle de développement, la mise en place des mécanismes de bonne gouvernance, en vue de satisfaire les attentes de la population locale et faire des jeunes un levier de développement et d’innovation.

Il a également indiqué que l’année 2018 donnera une nouvelle impulsion à l’action stratégique et mettra fin à l’attentisme et l’hésitation, pour faire face aux différentes contraintes de la société marocaine, citant entre autres le manque de confiance des électeurs dans le processus électoral, les institutions élues et la société civile, la hausse du nombre des jeunes sans-emploi ni formation, les grandes disparités sociales et spatiales pour accéder aux droits et services, la faible participation des femmes à l’économie nationale et la précarité de la classe moyenne.

Il a, par ailleurs, appelé à se remémorer les réalisations qu’a connues le Maroc en matière de réconciliations sociétales et de mutations structurelles durant les dernières années, soulignant l’impératif de conclure de grands contrats sociaux axés sur les nouveaux chantiers de réforme, avec l’implication de toutes les parties prenantes, aux niveaux institutionnels, politique et social, des acteurs économiques et civils et de l’ensemble des forces vives, dans le but d’élaborer les synergies nécessaires autour des questions prioritaires, dont le nouveau modèle de développement, la régionalisation avancée, la lutte contre la corruption dans toutes ses formes et la répartition équitable de la richesse.

Dans ce cadre, Baraka a appelé à accélérer le parachèvement des chantiers portant sur la mise en œuvre d’une forte impulsion dédiée au marché de l’emploi qui table sur la création annuelle de quelque 150.000 opportunités au profit des jeunes, notamment à travers la mise en place de programmes d’urgence relatifs aux petits projets et la mise en place de programmes nationaux d’urgence pour remédier aux déficiences dans le monde rural et les zones enclavées et montagneuses, outre la mise en œuvre d’une politique volontaire visant à réduire les disparités sociales et territoriales et garantir l’égalité des chances, l’équité et l’accès aux services de base.

Il a, en outre, appelé les acteurs politiques et les différentes forces vives à prôner une stratégique nationale intelligente pour réaliser davantage d’acquis et faire face aux défis posés au pays aux niveaux politique, économique et social.

À lire aussi:
Le portail chikaya.ma, destiné à recueillir les réclamations des usagers de l’administration publique, voit enfin le jour!