Jet de pierres : après sa condamnation, Autoroutes du Maroc se pourvoit en cassation

Condamnée par le tribunal administratif de Rabat à dédommager à hauteur de 150.000 dirhams une femme, victime de jets de pierres sur son véhicule, Autoroutes du Maroc (ADM) vient d’annoncer son intention de se pourvoir en cassation.

Dans un communiqué, ADM affirme prendre acte de ce jugement mais « d’autres étapes juridiques seront poursuivies conformément à la loi, en l’occurrence, l’appel en cassation auprès des instances compétentes pour apporter tous les arguments juridiques de défense supplémentaires pour faire valoir ses droits ».

Pour la société, ses principes de base sont le respect de la loi, la sécurité des usagers mais aussi la défense de ses intérêts fondés et légitimes.

La semaine dernière, la justice avait estimé que si la société d’autoroute impose un péage aux automobilistes, elle se devait également d’assurer leur sécurité.