Carburants: le litre de gasoil passe la barre des 10 dirhams

Les prix des produits pétroliers flambent dans les stations-service. Une hausse vertigineuse qui coïncide avec la baisse du dollar, mais aussi avec le début de la libéralisation du dirham, initiative tant redoutée par les pétroliers marocains.

Les prix des carburants ont grimpé en station pour atteindre des niveaux jamais égalés depuis la libéralisation du marché des produits pétroliers, rapporte Assabah dans son édition de ce mercredi 17 janvier, suite à une tournée dans différentes stations-service.

Ainsi, note le quotidien, le prix du gasoil a, pour la première fois, dépassé le seuil des 10 dirhams. Ses prix oscillent entre 10,5 et 9,60 dirhams/litre, selon les stations-service. Le prix de l’essence est, pour sa part, de 11,30 dirhams.

Assabah explique que cette hausse des prix intervient suite à la baisse du dollar qui équivalait, mardi, à 9,20 dirhams. Adil Ziadi, le président du Groupement des pétroliers du Maroc, indique que, avec la baisse du dollar, le prix du baril de pétrole a grimpé pour atteindre 68 dollars US, au moment où le prix des produits raffinés a atteint 630 dollars US/Tonne.

À cela s’ajoutent le coût du transport, les taxes et les charges liées à la distribution. La même source ajoute que les prix diffèrent d’une enseigne à l’autre, pour une moyenne de 9,70 dirhams.

Adil Ziadi estime que la libéralisation graduelle du dirham met les pétroliers face aux fluctuations des cours du pétrole, souligne Assabah. Selon Ziadi, la baisse du dirham face au dollar devrait générer une hausse des prix des produits pétroliers, même si les cours restent stables. Il signale également que les professionnels n’ont pas une idée claire de l’avenir des cours de change du dirham suite au processus de flexibilité.