Les exportations brésiliennes vers le Maroc en hausse de plus de 25% en 2017

Les exportations brésiliennes vers le Maroc ont totalisé plus de 615 millions de dollars entre janvier et décembre 2017, contre 488,5 millions de dollars pendant la même période en 2016, soit une augmentation de 25,9%, selon des statistiques compilées par pays et blocs économiques du ministère brésilien du Développement, de l’Industrie, du Commerce (MDIC).

Il ressort de ces données, qu’au cours de la période indiquée, le sucre et les produits dérivés de la canne à sucre viennent en tête des produits exportés par le Brésil vers le Maroc avec une part de 72,18%, suivi du maïs en grain (12,35%).

Les exportations du sucre et des produits dérivés de la canne à sucre ont dépassé 445,2 millions de dollars en 2017, contre 359,9 millions de dollars l’année d’avant (+23,34 %), tandis que le maïs en grain a atteint 484,9 millions de dollars en hausse de 173,59% par rapport à 2016 (164,2 millions de dollars US).

Les exportations des produits semi-manufacturés ont quant à eux augmenté de 134,01% en douze mois passant de 3,6 millions de dollars en 2016 à 8,4 millions de dollars l’année d’après.

Pour ce qui est des importations brésiliennes à partir du Maroc, elles sont passées de 655,3 millions dollars en 2016 à plus de 867,6 millions de dollars US en 2017, soit une augmentation de 32,40%.

Les produits industriels, chimiques et dérivés viennent en tête des produits importés par le Brésil à partir du Maroc en 2017, dépassant 680 millions de dollars contre 502,2 millions de dollars en 2016 (+ 35,39%), poursuit le ministère, en soulignant que les sardines surgelées viennent en deuxième position avec près de 55,5 millions de dollars enregistrés en 2017, contre 40,9 millions de dollars en 2016 (+35,49%).

Les produits textiles viennent en troisième position avec un total de 23,7 millions de dollars entre janvier et décembre 2017 contre 20,7 millions de dollars en 2016, constate le ministère.

Le solde commercial a, quant à lui, atteint 1,482 milliards dollars en 2017, en hausse de 29,6% par rapport à l’année d’avant, où il avait atteint 1,14 milliards de dollars, poursuit la même source, en relevant que la balance commerciale a été excédentaire en faveur du Maroc avec un surplus de 253 millions de dollars en 2017, contre un excédent de 166,8 millions en faveur du Royaume en 2016.

Sur l’ensemble de l’année 2017, le Brésil a enregistré un excédent commercial record de 67 milliards de dollars, soit une progression de 40,5% de l’excédent commercial de 47,69 milliards de dollars enregistré en 2016.

Selon le ministère, cette hausse est le résultat d’une augmentation du volume et de la valeur des exportations à l’issue d’une année marquée par la fin d’une récession qui a grignoté plus de 7,2% du PIB entre 2014 et 2016.

À lire aussi:
Maroc-Brésil : examen des moyens de promouvoir les relations bilatérales