Bab Sebta: fermeture temporaire du poste frontalier par les autorités espagnoles

Le passage frontalier de Sebta a été fermé mardi 16 janvier dans la matinée par les autorités espagnoles qui craignaient une tentative de franchissement illégal de la part de migrants subsahariens.

La Police nationale et la Garde civile espagnoles ont fermé ce mardi 16 janvier le passage Trajal à Sebta, au lendemain de la mort de deux «femmes-mulets» marocaines alors qu’elles tentaient de passer la frontière.

Selon les médias espagnols, la décision de cette fermeture ne serait pas directement liée à l’incident de lundi, mais plutôt à une mesure sécuritaire motivée par le fait que quelque 200 migrants subsahariens se rapprochaient de la frontière. Ceux-ci ont finalement été repoussés par les forces de sécurité marocaines à moins de 500 mètres de la frontière. Les autorités espagnoles avaient entre temps déclaré l’état d’alerte au niveau du poste-frontière et décidé de fermer celui-ci temporairement.

Les mêmes sources expliquent que la fermeture s’est produite vers 7h30 et a été maintenue pendant environ 60 minutes.

Cette mesure préventive a également fait suite à la détection, durant les dernières 36 heures, de pas moins de trois tentatives de franchissement illégal de la frontière.