Nouveau régime de change: une première journée calme

Pour cette première journée après l’entrée en vigueur du nouveau régime de change, le marché n’a pas perdu son calme et a évolué normalement, le dirham se dépréciant légèrement face à l’euro et gagnant un peu face au dollar.

Simple mouvement d’attentisme ou bien est-ce réellement un signe de confiance en cette phase de transition? En tout cas, pour cette première journée d’application du nouveau régime de change, l’activité était plutôt normale dans les différentes salles de marchés. C’est ce que rapportent plusieurs sources bancaires pour qui, à l’exception des demandes d’information de la part des clients et qui ont été plus nombreuses que d’habitude, la journée s’est déroulée dans le calme.

Pourtant, durant tout le weekend, les craintes de voir le dirham perdre de sa valeur en cette première journée après l’élargissement de la bande de fluctuation (2,5% à la hausse ou à la baisse au lieu de 0,3% auparavant) étaient bien présentes. «Il y a certes eu lieu une perte de valeur du dirham par rapport à l’euro dès le matin, mais cela semblait plus être dû à la parité euro/dollar qui continue d’évoluer en défaveur du billet vert», commente une source financière chez un important importateur.

En effet, selon les données de Bank Al-Maghrib, les cours des billets de banque étrangers constatés sur le marché affichaient un euro à 11,8268 dirhams, contre 11,7450 pour la journée de vendredi dernier, soit une légère appréciation due à l’évolution de la parité de l’euro/dollar. En revanche, le dirham s’est apprécié face au billet vert, passant d’un dollar à 9,7974 à 9,6829 dirhams.

Le calme sur le marché a également été ressenti lors de la première séance d’adjudication des devises après l’entrée en vigueur du nouveau régime. Ce lundi, Bank Al-Maghrib a injecté 3,5 millions de dollars dans le marché lors de la première séance d’adjudication après l’entrée en vigueur du nouveau régime, répondant ainsi à la totalité de la demande exprimée par les banques. Selon des sources informées, la Banque centrale était même prête à aller jusqu’à 20 millions de dollars, mais cela n’a finalement pas été nécessaire.

Certes, le calme de ce lundi n’est pas une assurance en soi que la tendance va se maintenir. Cependant, elle conforte les apaisements des pouvoirs publics et des autorités monétaires qui n’ont eu de cesse, ces derniers mois, de réfuter l’idée que l’introduction des nouveaux paramètres de changes allait systématiquement se traduire par une dévaluation du dirham.

Notons toutefois que cette journée a connu une hausse assez conséquente du marché des actions, l’indice de toutes les valeurs Masi ayant gagné 1,55% à la clôture avec un volume de plus d’un milliard de dirhams. D’aucuns lient cette performance à l’entrée en vigueur du nouveau régime qui aurait installé un vent d’optimisme sur le marché des actions, causant ainsi un important mouvement acheteur se traduisant in fine par une hausse des cours.

À voir:
(Vidéos) Ce qu’il faut savoir sur la réforme du régime de change au Maroc