Fin du calvaire des marocains retenus en Libye

Les Marocains retenus en Libye sont de retour au pays, après une opération de rapatriement qui a concerné plusieurs dizaines de nos concitoyens. Le point.

« Fin des souffrances des Marocains retenus en Libye », titre en Une Al Ahdath al Maghribiya qui consacre à ce drame l’un des principaux articles de son édition du lundi 15 janvier.

Le journal indique ainsi que les derniers Marocains retenus en Libye ont pu regagner le royaume aux premières heures du samedi 13 janvier, à bord de deux vols affrétés par les autorités marocaines.

Au total, affirme le journal, cette dernière opération de rapatriement a concerné près de 338 de nos concitoyens, arrivés au Maroc à bord de deux vols de la compagnie «Afriquia».

Ce groupe a été rapatrié après l’évacuation, il y a quelques jours, de deux autres groupes composés respectivement de 200 et 235 Marocains.

Une telle opération, rappelle Al Ahdath, n’a pas été de tout repos pour les autorités marocaines.

Une délégation de haut niveau a été tenue de faire le déplacement en Libye pour s’assurer de l’identité des personnes rapatriées, et ce en collaboration avec les autorités de Tripoli.

Petit détail insolite: une Marocaine figurant parmi les rapatriés a dû accoucher à bord de l’un des deux avions affrétés par le Maroc. Quand il a été question de dérouter le vol sur la Tunisie, la jeune femme a opposé un Niet catégorique, demandant à ce que le vol poursuive son trajet.

Une fois à Casablanca, la maman et le nouveau-né ont été transférés au CHU de la Métropole économique du royaume, où ils ont été pris en charge.

Au total, il s’agissait de faire regagner le pays à près d’un millier de Marocains retenus dans des centres situés dans plusieurs villes de la Jamahiriya de Mouammar Kadhafi. Une véritable descente aux enfers qui relève aujourd’hui d’un passé que personne n’aimerait revivre.