Armée: les raisons de la suprématie des FAR

Les FAR sont réputées pour être parmi les armées les plus performantes du monde. L’hebdomadaire Al Ayyam leur consacre un dossier spécial cette semaine. Les détails.

Ce n’est plus un secret pour personne. Le royaume est doté d’une armée professionnelle qui vaut aussi bien par ses hommes et ses femmes, que par la qualité de ses équipements et son armement.

Dans son numéro actuellement en kiosque, l’hebdomadaire Al Ayyam revient sur les capacités des FAR et élabore même un comparatif avec d’autres armées du continent africain et du monde entier.

Ainsi, on apprend que l’armée marocaine est classée cinquième en Afrique alors qu’elle pointe au 49e rang mondial. Sur plusieurs pages en interne, Al Ayyam livre en détails les marchés d’armes conclus par les FAR, les principaux fournisseurs du Maroc ainsi que ce qui se fait dans la région.

L’hebdomadaire affirme aussi que le Maroc a dépensé en armement entre 3 et 3.8% de son PIB de 2000 à 2016.

Parmi les sujets abordés par Al Ayyam, figure aussi le type d’armements dont dispose le Maroc. Chiffres à l’appui, le journal revient sur les pièces-maîtresses qui font honneur à et qui font le bonheur de l’armée du royaume. En premier lieu, on retrouve une aviation des plus performantes d’Afrique.

Al Ayyam donne aussi la parole à quelques experts pour disséquer et l’évolution des FAR et celle de leur budget et équipements. Le seul oubli de la publication est celui des missios humanitaires des FAR que ce soit au Maroc ou à l’étranger.

Rappelons dans ce sens que les FAR figurent parmi les premiers contributeurs en Casques bleus pour l’ONU et surtout en Afrique.

Au royaume, par exemple lors de la saison du grand froid, elles s’acquittent d’un rôle de premier ordre en mettant leurs moyens humains et matériels au service des habitants des zones enclavées.

À lire aussi:
Un rapport américain reconnaît la suprématie de l’armée marocaine à l’échelle africaine