Google Maps rattache Melilla occupée à la province de Nador, colère en Espagne

Google Maps rattache la ville occupée de Melilla à la province de Nador. Des espagnols s’en indignent et lancent une pétition pour lui demander de détacher la ville de la province de Nador.

Que ce soit dans l’application de géolocalisation du géant du web, ou sur son moteur de recherche, la ville occupée de Melilla est rattachée à la province de Nador.

Cette situation existe depuis toujours, mais elle fait ces derniers jours polémique en Espagne. Comme le rapportent plusieurs médias locaux, une pétition a été lancée il y a quelques jours pour demander à Google le « détachement » de Melilla de la province de Nador. Cette pétition comptabiliserait plus de 5000 signatures déjà.

Ce n’est pas la première fois que le statut des deux villes occupées de Melilla et Sebta fait polémique. Il y a quelques années, les deux villes étaient reconnues marocaines, ce qui avait créé une première vague d’indignation en Espagne. Il n’y avait pas de quoi. Les deux villes se trouvent bel et bien au Maroc et du coup elles sont marocaines par la force de la géographie et de l’histoire.

Une capture d’écran de la carte de Google faite par le média espagnol El Faro en 2012 où est inscrit, en langue arabe, que Sebta est une ville marocaine.