Fruits et légumes: le Maroc se consolide en 2017 comme premier fournisseur de l’Espagne

Le Maroc a consolidé en 2017 sa position de premier fournisseur du marché espagnol en fruits et légumes a indiqué la Fédération espagnole des associations de producteurs exportateurs de fruits, légumes, fleurs et plantes vivantes.

Le Maroc a consolidé en 2017 sa position de premier fournisseur du marché espagnol en fruits et légumes, avec des exportations d’une valeur de 462,3 millions d’euros jusqu’à octobre dernier, a indiqué la Fédération espagnole des associations de producteurs exportateurs de fruits, légumes, fleurs et plantes vivantes (FEPEX).

Ces importations depuis le Maroc sont en hausse de 36% par rapport à la même période de 2016, a souligné la FEPEX dans un communiqué, notant que le royaume continue de renforcer, année après année, sa position de premier fournisseur étranger de l’Espagne en fruits et légumes.

Par ailleurs, les importations espagnoles en provenance du Maroc se sont situées à 153,5 millions d’euros en 2013, avant de passer à 199,6 millions en 2014, puis à 274,7 millions en 2015 et à 340,6 millions en 2016, a fait savoir la fédération citant des données du département des Douanes et impôts spéciaux relevant du ministère de l’Economie.

En termes de volume, les importations depuis le Maroc s’inscrivent également dans une tendance ascendante, totalisant 144.432 tonnes en 2013, 163.675 tonnes en 2014, 199.247 tonnes en 2015, 246.349 tonnes en 2016 et 314.112 tonnes en 2017.

L’année dernière, le Maroc est arrivé devant la France, deuxième fournisseur de l’Espagne en fruits et légumes avec des exportations d’une valeur de 256,2 millions d’euros, suivie du Portugal (139 millions), des Pays-Bas (119 millions) et de la Belgique (88 millions).