Copropriété: les paraboles interdites sur les façades et les balcons des immeubles

Les antennes paraboliques sont désormais interdites sur les façades et les balcons des immeubles gérés en copropriété. Un décret publié récemment au Bulletin officiel apporte d’autres nouveautés. Les détails.

Depuis le 1er janvier, vous n’avez plus le droit de fixer une antenne parabolique sur la façade de votre immeuble ou sur votre balcon, stipule un décret d’application de la loi sur la copropriété signé par Nabil Benabdallah, un jour avant son limogeage, rapporte Al Massae dans son édition de ce lundi 8 janvier. Ce décret concerne également l’évacuation des eaux par les balcons ou le dépoussiérage des tapis sur les terrasses ou dans les couloirs. Par ailleurs, ajoute Al Massae, les copropriétaires doivent veiller au calme des immeubles, à leur salubrité et au respect des espaces verts… Le texte évoque, de même, les animaux dangereux, trop bruyants ou susceptibles de porter atteinte à la santé des habitants.

Al Ahdath, qui s’intéresse au même sujet, précise qu’il s’agit là d’un décret validé par le conseil de gouvernement le 28 septembre dernier, en tant que texte applicatif de la loi 18-00 portant sur la copropriété.

Comme Al Massae, Al Ahdath recense bon nombre d’habitudes auxquelles il faudra désormais renoncer, mais dénonce un aspect qui vide cette nouvelle loi de toute substance. En effet, souligne Al Ahdath, le nouveau décret d’application ne prévoit aucune sanction en cas d’infraction. Ce qui n’est pas sans rappeler l’obligation pour les piétons d’emprunter les passages cloutés, devenue effective après l’instauration d’une amende de 25 dirhams, des années après l’adoption de la loi.

Donc, en attendant un nouveau décret d’application, les copropriétaires pourront toujours faire de qu’ils veulent de leurs façades, balcons et couloirs.