Casablanca: un « Moul taxi » violeur activement recherché

Casablanca – Les témoignages des victimes de « moul taxi » sont concordants! Toutes les femmes agressées, délestées de leurs biens et violées décrivent le même sinistre individu qu’elles croyaient être un chauffeur de grand taxi. C’est pour cette raison qu’elles sont montées sans méfiance à bord de sa voiture ressemblant à s’y méprendre à un grand taxi, rapporte le quotidien Assabah, en ajoutant qu’aucune des victimes n’a pu relever le numéro de la plaque d’immatriculation du véhicule ou celui supposé du taxi.

Des sources du journal assurent que le nombre des femmes, ayant osé déposer plainte auprès des services de police, est de très loin inférieur au nombre exact des victimes de « moul taxi » de Casablanca. De même que des affaires du même genre s’étaient produites dans une autre zone de la capitale économique mais, depuis, les plaintes avaient cessé et le présumé coupable avait complètement disparu des radars. Toutefois, les mêmes sources précisent la récidive de ces actes criminels, avec le même modus operandi et avec les mêmes descriptions du coupable.

Toutes les informations récoltées, dont les itinéraires empruntés par le faux taxi chauffeur de grand taxi, aideront grâce également aux caméras de vidéosurveillance, à permettre l’identification et l’interpellation de ce dangereux prédateur récidiviste, dont les résultats de l’enquête diront s’il est un faussaire ou un vrai chauffeur de taxi. Cette éventualité n’est à pas à écarter, sachant que ces dernières années, plusieurs taxi-driver avaient été impliqués dans des affaires d’agressions, de vols et/ou de viols.