Casablanca: arrestation de 4 voleurs qui agressaient les camionneurs sur l’autoroute

Une bande de malfaiteurs, qui opérait sur l’autoroute de Casablanca au niveau de Lahraouiyine, a été mise hors d’état de nuire. Ses membres tendaient des embuscades à des camionneurs qu’ils obligeaient à s’arrêter, avant de les agresser à l’arme blanche et les délester de leur cargaison.

Tout le monde, dans les quartiers de Moulay Rachid et Lahraouiyine entendait ces derniers temps parler d’une bande de voleurs qui semait la terreur au niveau du tronçon de l’autoroute passant près de ces quartiers. Cette bande de malfaiteurs s’attaquait surtout aux camionneurs qui approvisionnaient, très tôt le matin, le marché de gros du poisson et celui des fruits et légumes. Assabah, dans son édition du lundi 8 janvier, décrit dans le détail le stratagème utilisé par cette bande pour commettre ses forfaits. Très tôt le matin au niveau de Lahraouiyine, les six membres de la bande de voleurs placent d’abord un arbre en travers de l’autoroute devant un camion dont l’arrivée imminente est annoncé par un guetteur placé plus en avant sur l’autoroute.

Voyant son passage obstrué, le chauffeur du camion freine puis descend de son véhicule pour dégager la voie. C’est ce moment que choisissent les voleurs embusqués pour lui sauter dessus et le menacer avec des armes blanches, le temps pour les autres compères de s’accaparer une bonne partie du chargement de poisson ou de fruits et légumes, sans oublier de délester le chauffeur de tout ce qu’il porte sur lui, en argent ou smartphone. Le forfait commis, et à la faveur de l’obscurité des lieux, les malfrats disparaissent dans les dédales des quartiers voisins. La cargaison volée est immédiatement écoulée auprès de revendeurs ambulants.

Ce stratagème a été réédité à plusieurs reprises par la même bande, et ce malgré les nombreuses plaintes qui pleuvaient sue le bureau de la police judiciaire de Moulay Rachid. Sauf que, selon Assabah, la zone vers laquelle repliaient les membres de la bande relevait de la compétence territoriale de la gendarmerie royale.

Il a fallu qu’un moqaddem assiste tout récemment, en direct et vers 3 heures du matin, au déroulé du stratagème des voleurs qui venaient de placer un arbre sur l’autoroute pour qu’il alerte immédiatement la police judiciaire, qui s’est aussitôt rendue sur les lieux. Pris en flagrant délit et après une course poursuite hollywoodienne, quatre membres de la bande ont été arrêtés, alors que deux autres ont réussi à fuir.

Selon le journal, les quatre prévenus ont reconnu leurs forfaits face aux enquêteurs, et se trouvent actuellement en dépôt à la prison de Oukacha, à Aïn Sbaâ, en attendant l’ouverture de leur procès, où ils répondront de l’accusation de constitution d’une de malfaiteurs ayant commis plusieurs vols à main armée, avec des coups et blessures volontaires. Comme pour le cas de l’un des camionneurs, dont Assabah rapporte qu’il a eu une oreille sectionnée au sabre, pour avoir tenté de résister à ses agresseurs.

À lire aussi:
Mobilité électrique: Les bornes sur autoroutes dès le premier trimestre 2018