Voici pourquoi le président du Parlement du Québec se rend au Maroc

Le président de l’Assemblée nationale du Québec, Jacques Chagnon, entame, lundi 8 janvier, une visite officielle de quatre jours au Maroc, à la tête d’une importante délégation. Les détails.

Lors de sa visite au Maroc, Jacques Chagnon coprésidera avec Habib El Malki, président de la Chambre des représentants, les travaux de la 5e Commission mixte parlementaire Maroc/Quebec.

Le président de l’Assemblée nationale du Québec sera également reçu par le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, ainsi que par le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamass.

La 5e commission parlementaire maroco-québécoise, qui se tiendra mardi 9 janvier, débattra de plusieurs thèmes liés notamment à la coopération législative bilatérale, à l’actualité politique et parlementaire, au changement climatique ainsi qu’au parlement numérique.

«Lors de cette rencontre, la partie marocaine axera ses entretiens également sur la cause nationale, en exposant un aperçu détaillé sur l’historique et les grandes dates qui ont marqué le processus de récupération des provinces du sud marocain».