(Italie) Marocaine tuée et démembrée à Vérone: 2 suspects arrêtés

L’enquête sur l’horrible crime dont a été victime une ressortissante marocaine à Vérone en Italie avance à grands pas, mobilisant un grand nombre de policiers et d’enquêteurs. Derniers rebondissements.

C’est toute l’Italie qui retient son souffle en attendant que soit élucidé le crime crapuleux dont a été victime la Marocaine Khadija Ben Cheikh. C’est surtout la nature de l’assassinat qui fait que médias et citoyens italiens suivent de près l’enquête en cours pour élucider ce drame.

Ce samedi 6 janvier, deux personnes portant la nationalité albanaise ont été interpellées par la police italienne, rapportent des médias italiens. L’arrestation est intervenue durant les premières heures d’aujourd’hui.
On n’en sait pas davantage sur l’éventuel lien des deux suspects avec le meurtre ni sur le mobile.

Pour rappel, vendredi dernier, le 29 décembre, le corps de la Marocaine Khadija Ben Cheikh, 46 ans, a été découvert dans une forêt proche de la ville de Vérone située dans le nord de l’Italie. Une femme qui passait à côté du lieu a remarqué la présence de plusieurs sacs et a alerté la police qui a fait cette découverte macabre. Selon la police, citée par les médias italiens, le corps a été découpé en dix morceaux et la tête séparée de l’ensemble.

La victime était installée en Italie depuis 20 ans. Elle y a exercé plusieurs métiers, dont celui de femme de ménage. Son assassinat et surtout la manière ont suscité une grande frayeur auprès de la population.

À lire aussi:
Espagne: une Marocaine oblige sa compatriote enceinte à se prostituer