Le Maroc pour la 1ère fois au Salon Mondial de l’Electronique de Las Vegas

La première participation officielle du Maroc au Salon mondial de l’électronique, Consumer Electronic Show 2018 (CES) de Las Vegas, prévu du 9 au 12 janvier, a été annoncée, ce vendredi à Rabat, avec la présence de 9 start-ups marocaines.

S’exprimant à cette occasion, le président du Cluster électronique, microélectrique et mécatronique du Maroc (CE3M), Said Benhajjou, a indiqué que la participation marocaine au CES est une occasion de présenter des innovations technologiques révélées pour la première fois au grand public, soulignant qu’«il s’agit d’une mise en lumière énorme pour les innovations marocaines à l’échelle internationale et une valeur ajoutée qui permettra au Maroc de se positionner comme leader au niveau africain, vu qu’il s’agit de la première délégation africaine à participer à cette grande manifestation».

Présence en force des start-ups marocaines au CES 2018

Les différents projets retenus sont en phase avec les tendances de l’innovation dans le secteur de l’électronique et avec des domaines applicatifs comme, la réalité virtuelle augmentée, la domotique, Smart Grid, les Smart-Cities et les objets connectés en général. Par ailleurs, Benhajjou a appelé à soutenir les jeunes, à croire en eux et surtout à les accompagner.

Les Startups sélectionnés concernent «SmartyPark», une solution de gestion de parkings dans les Smart-Cities qui repose sur la technologie marocaine des Iot Senstenna développée par l’EMSI-Rabat à travers son laboratoire SmartiLab, «Senskin», un objet connecté à une application mobile qui teste le taux d’hydratation de la peau, les taches brunes et les rides avec des conseils en hygiène de vie spécialisés et des conseils de crèmes à acheter directement sur l’application développée par la société Senskin et «la Marocaine e-service» de Algo Consulting

Autres applications: «Media Tab», une publicité interactive dans les avions développée par la société Media Tab, «Système miniature et portable Lab on Card » pour la détection de la tuberculose, développée par la Fondation Mascir et «Forest Guardian», un système pour prévenir les incendies des forêts par la collecte d’informations utiles à la prise de décision développé par la Startup Forest Guardian issue de l’Université Mohammed V de Rabat.

Figurent aussi parmi ces projets, «SkyFarm», dispositifs modulaires intelligents au service du jardiner pour rendre les plantes intelligentes autonomes et communicantes, développé par la société Emerging Business Factory, «Next Iot», système d’aide à la conduite intelligente connectée de la société Nextronic et «l’analyseur portable de l’huile d’olive» développé par la Fondation Mascir.

«Le Maroc a réalisé des avancées importantes dans le domaine industriel», s’est-il félicité Benhajjou, notant qu’à travers cet événement «le royaume marque un pas en avant en passant vers une nouvelle étape, celle de l’innovation».

Une première participation notable du Maroc

De son côté, la directrice générale du groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS), Maria El Filali a souligné que cette première participation consacre le rayonnement du Maroc dans le domaine électronique et constitue un début vers le renforcement de sa place en la matière au niveau international.

«Compte tenu de nos avancées dans le domaine industriel, il est juste temps aujourd’hui de promouvoir l’innovation», a-t-elle insisté, précisant que la participation marocaine est très forte en dépit de l’accès très difficile.

La participation marocaine au CES est organisée par le GIMAS) et le CE3M, avec le soutien du ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’investissement et de l’Économie numérique, de l’Agence marocaine de développement des investissements (AMDIE), et de l’Ambassade des États unis à Rabat, du consulat des États unis à Casablanca et de la Fédération nationale de l’électricité, de l’électronique et des énergies renouvelables (FENELEC).

Pour préparer cette participation, le CE3M, avait initié le processus de sélection des start-ups depuis plus de 6 mois, avec le lancement d’un appel à projets et la constitution d’un jury élargi à l’ensemble de ses partenaires économiques et institutionnels. À l’issu des auditions et des délibérations, plus de 75 projets ont été présélectionnés, 9 start-ups ont été retenues et acceptées par les organisateurs américains, dont 7 acceptées au sein de l’Eureka Park qui est un espace dédié à l’innovation et à l’accès très difficile, prisé par un grand nombre de start-ups à l’échelle mondiale.

Considéré comme le plus important salon mondial de l’électronique grand public le CES se tient chaque année à Las Vegas. Avec plus de 5000 exposants, 900 startups et près de 300 000 visiteurs professionnels, de 158 pays, le CES est le lieu où les fabricants internationaux de renom dans le secteur de l’électronique et des nouvelles technologies présentent les derniers produits de l’électronique grand public et les tendances futures.

À lire aussi:
Maroc Numeric Fund II: Un fonds de 200 millions de dirhams pour financer les start-ups