En stage en Espagne, des handballeurs marocains disparaissent dans la nature

À Bilbao où ils effectuaient, depuis fin décembre, leur préparation en prévision de la Coupe d’Afrique des nations, plusieurs joueurs de l’équipe nationale de handball ont faussé compagnie à leur délégation lors du dernier jour du stage. Une fuite vraisemblablement préméditée.

À quelques semaines de la Coupe d’Afrique des nations de handball, qui aura lieu au Gabon du 17 au 27 janvier, l’équipe nationale du Maroc est dans un sacré pétrin. Profitant d’un stage de préparation qui a eu lieu fin décembre en Espagne, une partie de l’effectif a décidé de quitter la délégation et de disparaître dans la nature, rapporte le quotidien Al Massae dans son édition du mardi 2 janvier. Un enquête interne aurait été ouverte, indique la même source.

Il s’agit des joueurs du Mouloudia de Marrakech, Hicham Bourkib, et du Wydad Smara, Youssef Temmah. Les deux «fugitifs» auraient décidé de prendre la route du centre de l’Espagne, indique le journal. Ils ont quitté leurs coéquipiers le 31 décembre, lors du dernier jour du stage préparatif, quelques instants après leur dernière rencontre amicale et ont pu récupérer leurs passeports et leurs affaires de l’hôtel où ils logeaient sans qu’ils ne se fassent remarquer.

L’équipe nationale, dirigée par le cadre tunisien Ayari, est pourtant à quelques semaines d’un rendez-majeur: la Coupe d’Afrique des nations, qui permet d’accéder au championnat du monde de handball prévu en 2019. Le stage en Espagne devait être la deuxième étape de préparation après une première qui a eu lieu à Rabat.