Les pare-buffle interdits à partir du 1er janvier 2018

Les barres de protection des véhicules (Pare-buffle) seront interdites à partir du 1er janvier 2018.

C’est le sens d’une circulaire adressée par le ministère de l’équipement, du transport et de la logistique et de l’eau à l’ensemble des directeurs des réseaux de centres de contrôle technique.

Ce changement rentre dans le cadre du renforcement de la sécurité routière et la protection des piétons et usagers vulnérables de la route. Un tel dispositif monté sur un véhicule sera considéré comme défaut, chose qui nécessitera une visite complémentaire. Il ne pourra donc avoir un procès-verbal favorable qu’après l’enlèvement dudit pare-buffle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *