Vague de froid: l’Intérieur mobilise ses troupes

Le ministère de l’Intérieur a donné ses instructions aux walis et gouverneurs pour l’activation des centres de commandement provinciaux et la mobilisation des moyens nécessaires en vue de venir en aide aux populations touchées par la vague de froid qui sévit dans certaines régions du Royaume, notamment les régions montagneuses.

Dans le cadre des mesures proactives face aux perturbations météorologiques et à la forte baisse des températures que connaissent certaines régions du Royaume pendant l’hiver, en particulier les zones montagneuses, le ministère de l’Intérieur a donné ses instructions aux walis et aux gouverneurs concernés pour l’activation des centres de commandement provinciaux en vue de suivre de près la situation, et de prendre les mesures à même de garantir la protection de la population et la sécurité de ses biens, indique mardi un communiqué de ce département.

Le ministère souligne que cette mobilisation va se faire en coordination étroite avec les services compétents du ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’eau, du ministère de la Santé, de la Gendarmerie royale, de la protection civile, les élus locaux et les représentants de la société civile.

Les autorités locales ont été également invitées à accorder l’attention nécessaire aux couches fragiles, notamment les personnes sans abri, et à prendre toutes les dispositions nécessaires, selon une approche participative avec tous les intervenants, pour venir en aide à ces couches et leur garantir l’hébergement, l’alimentation et les soins médicaux, ajoute le communiqué.

Dans ce cadre, un PC central inter-ministériel de suivi, composé des représentants des différents services concernés, a été activé au niveau du ministère de l’Intérieur en vue d’assurer le suivi de la mise en œuvre des plans opérationnels élaborés par les provinces concernées et coordonner les interventions au niveau national, poursuit la même source.

Le PC central et les PC provinciaux resteront mobilisés en vue de suivre constamment l’évolution de la situation et de prendre les mesures nécessaires pour apporter l’aide et le soutien aux populations, conclut le ministère.

À lire aussi:
Réchauffement climatique : Quels seront les impacts au Maroc ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *