Mondial 2018: la FRMF veut que la Belgique soit notre sparring-partner

La Fédération Royale Marocaine de Football s’active pour programmer des matchs amicaux contre des adversaires dont le style de jeu se rapproche des nations que les Lions affronteront au Mondial. La Belgique est notamment sollicitée pour jouer ce rôle en attendant confirmation.

L’Espagne et le Portugal, deux grandes nations du football qu’on doit affronter lors de la Coupe du Monde 2018, en plus de l’Iran… un adversaire coriace, dont les intentions sont claires pour sa deuxième participation consécutive. Pour préparer le Mondial, la FRMF a vu son match contre le Malawi (mars prochain pour le compte des éliminatoires de la CAN 2019) reporté, à l’instar de toutes les nations participantes aux Mondial. Or, la fédération s’active pour programmer des matchs amicaux lors des dates FIFA.

La fédération travaille dans les coulisses pour avoir l’accord de la Belgique pour programmer un match qui arrangerait les deux camps. Le style de jeu de la Belgique ressemble à celui de la Roja, et ses individualités hors du commun. Et les Lions de l’Atlas représentent aussi un bon test pour les Belges avant d’affronter la Tunisie lors de la phase de poules du Mondial. Des sources proches de la FRMF nous ont confirmé les mouvements dans les coulisses, pour fixer le plus rapidement possible une date pour le match de préparation.

Maintenant qu’on connaît nos adversaires, hors de question de sélectionner des nations au hasard ou disputer des matchs amicaux pour le prestige. Exit les nations africaines qu’on connaît désormais par cœur, les futurs sparring partners doivent avoir des points communs avec les nations qu’on affrontera en Russie. Le Portugal a un jeu de contres, donc un match contre l’Angleterre ou la Pologne serait idéal, alors que pour préparer le match contre l’Iran, il faudrait que la fédération se penche vers des adversaires comme l’Arabie Saoudite, ou encore l’Égypte.

À lire aussi:
Maroc-Argentine: la FRMF exige la participation de Messi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *