Jérusalem: le roi Mohammed VI réitère « la solidarité forte et constante du royaume avec le peuple palestinien »

Le roi Mohammed VI a eu, ce mardi 5 décembre, un entretien téléphonique avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas au sujet d’une possible annonce par les Etats-Unis d’Amérique d’une reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël.

Le Cabinet royal vient de réagir, via un communiqué, à une possible annonce par les Etats-Unis d’Amérique d’une reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël et le transfert de l’Ambassade américaine vers la ville sainte. Ci-après la teneur du communiqué:

« Suite aux informations faisant état d’une possible annonce par les Etats-Unis d’Amérique d’une reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël et le transfert de l’Ambassade américaine vers la ville sainte, le roi Mohammed VI  a eu, ce jour, un entretien téléphonique avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

À cette occasion, le roi Mohammed VI, en tant que souverain du royaume du Maroc, Amir Al-Mouaminine et président du Comité Al Qods issu de l’Organisation de la coopération islamique, a réitéré la solidarité forte et constante du royaume avec le peuple palestinien frère dans la défense de sa cause juste et de ses droits légitimes, notamment concernant le statut d’Al Qods Al-charif.

Le roi a, également, exprimé sa réprobation vigoureuse de toute action de nature à compromettre le caractère multi-confessionnel de la Ville Sainte, ou altérer son statut juridique et politique.

Pour sa part, le président palestinien, tout en saluant le rôle et l’action du souverain, a déploré qu’une telle initiative inappropriée soit à l’agenda de l’Administration américaine. Il a exprimé la profonde préoccupation de l’Autorité palestinienne quant à ses conséquences graves sur le processus de paix au Moyen Orient et sur la sécurité et la stabilité dans la région.

Le roi et le président palestinien ont convenu de maintenir un contact direct et une concertation permanente sur cette question, ainsi qu’une coordination étroite entre les deux gouvernements, afin d’identifier, de concert, les démarches à entreprendre et les actions à mener ».

À lire aussi:
Message de SM le Roi à propos du processus de paix israélo-palestinien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *