Corruption: un ancien président de commune écope de 6 mois ferme

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Rabat chargée des crimes financiers a condamné, lundi, un ancien président de la commune Marchouch relevant de la province de Khémisset, à 6 mois de prison ferme pour corruption, assortis d’une amende de 500 dirhams.

L’ancien président de la commune Marchouch était poursuivi pour corruption pour avoir demandé des sommes d’argent pour l’accomplissement d’une tâche relevant de sa fonction.

Le mis en cause avait été incarcéré à la prison locale de Salé en juin dernier après son audition par un juge d’instruction dans le cadre de l’interrogatoire préliminaire.

Les éléments de la gendarmerie royale de Roumani avaient interpellé, en juin dernier, le prévenu qui occupait le poste de président de la commune Marchouch à la circonscription Roumani relevant de la province de Khémisset, après avoir occupé le poste de Caïd à la commune de sidi Bouknadel à Salé.

À lire aussi:
Kénitra: arrestation d’un ancien colonel de la Gendarmerie royale pour corruption

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *