(OMS) Maroc: 1 médecin pour 10.000 personnes à besoins spécifiques

L’OMS livre un nouveau rapport accablant sur les conditions des personnes en situation de handicap au Maroc. L’organisation pointe ainsi du doigt le manque de médecins spécialisés et de mesures d’accompagnement. Le point.

Au Maroc, mieux vaut éviter de tomber malade. Mais que faire lorsqu’on est en situation de handicap?

À l’occasion de la Journée mondiale des personnes à besoins spécifiques, célébrée le 3 décembre, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié un rapport mettant en exergue les lacunes du système de santé au Maroc et le sort réservé à cette catégorie de la population.

Al Ahdath Al Maghribia, dans son édition de ce lundi 4 décembre, revient sur les principales conclusions de ce rapport. Reprenant le rapport-pays concernant le Maroc, la publication relève ainsi que le royaume compte un seul médecin spécialisé pour 10.000 personnes en situation de handicap.

Du coup, le Maroc, qui pointe au classement à la même place que le Togo, est largement devancé par nombre de pays, dont la Tunisie où ce ratio est de 2 médecins spécialisés pour 10.000 patients.

Et ce n’est pas tout. Dans ses conclusions, l’OMS indique que 55.3% des Marocains en situation de handicap n’ont pas accès aux services de santé et que 21.3% n’ont pas accès aux médicaments. La situation se complique quand on sait, indique l’OMS, que 52.5% des Marocains en situation de handicap ont besoin d’aides matérielles pour subvenir, au quotidien, à leurs besoins de première nécessité.

L’OMS ne s’arrête pas aux constats et émet aussi des recommandations à l’attention des autorités marocaines. Ces recommandations portent sur la nécessité d’une aide de l’Etat aux personnes en situation de handicap, de l’extension de la couverture médicale, de tarifs préférentiels dans les transports et d’une baisse conséquente des droits de douane sur les médicaments et le matériel médical qui lui leurs sont destinés.

Al Ahdath n’omet cependant pas de rappeler les quelques efforts consentis par le Maroc pour atténuer les souffrances des personnes en situation de handicap, à travers plusieurs programmes ciblés.

L’OMS note que le monde compte près d’un milliard de personnes à besoins spécifiques, soit 15% des habitants de la planète, rappelle Al Ahdath.

À lire aussi:
Marrakech, nouvelle capitale du tourisme médical et de bien-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *