Larache: une Espagnole enlevée pendant plusieurs heures

La victime, professeure au Collège Luis Vives de Larache, s’en est sortie avec des blessures à la main.

Le petit village d’Arbaa Aiacha, dans la province de Larache, a été dimanche 3 décembre le théâtre de faits qu’on imaginerait plutôt dans les grandes villes. Une Espagnole, professeure au collège Luis Vives de Larache, a été libérée par les gendarmes après plusieurs heures d’enlèvement. Elle a depuis regagné son domicile.

Alors qu’ils revenaient de Tétouan vers Larache à bord de leur véhicule, la victime et son époux ont été arrêtés au niveau d’Arbaa Aiacha par un véhicule qui les suivait de loin depuis un moment, relate le site Larache 24. Les agresseurs ont fait descendre l’homme du véhicule, avant d’ordonner à l’Espagnole de continuer à rouler vers un lieu inconnu.

Dès le départ des deux véhicules, le mari a contacté les gendarmes qui ont lancé des recherches à l’aide d’un hélicoptère. A l’arrivée des agents, les agresseurs ont pris la fuite, laissant l’Espagnole avec des blessures à la main. Des recherches sont en cours pour les retrouver.

De son côté, l’ambassade de l’Espagne au Maroc a dépêché des fonctionnaires à Larache afin de s’enquérir de la situation et porter assistance à la professeure.

À lire aussi:
Des étudiants enlèvent un agent des forces de l’ordre à El Jadida

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *