Laftit déclare la guerre aux livres de l’islam radical

Des commissions du ministère de l’Intérieur et du ministère des Habous et des affaires islamiques inspectent les bibliothèques du royaume pour retirer les ouvrages extrémistes et chiites.

La guerre est désormais déclarée contre les livres religieux extrémistes et chiites. Des commissions conjointes du ministère de l’Intérieur et du ministère des Habous et des affaires islamiques mènent, depuis la semaine dernière, des inspections dans les librairies du royaume concernant les livres à caractère radical, rapporte Al Massae dans son édition de ce lundi 4 décembre.

Selon la même source, les commissions des deux ministères ciblent en particulier les ouvrages des prédicateurs et « Chouyoukh » connus pour faire l’apologie de l’extrémisme et du terrorisme.

Les sources d’Al Massae révèlent que le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a adressé un courrier confidentiel aux responsables des administrations territoriales, les incitant à effectuer des visites surprises dans les librairies et répertorier les titres des ouvrages faisant la promotion du chiisme et des idées extrémistes.

À lire aussi:
Éducation nationale: Hassad veut mettre fin au niqab dans les établissements scolaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *