France : une épicerie menacée de fermeture car elle ne vend pas d’alcool ni de porc

La décision que doit rendre aujourd’hui le tribunal de Nanterre (Haut-de-Seine) sera sans doute scrutée à la loupe par les médias et les partis politiques français. Une épicerie est en effet menacée de fermeture car elle ne vend pas de vin ni de porc.

La plainte a été déposée par l’office HLM de Colombes contre l’un de ses locataires, une épicerie qui ne respecterait pas les termes du bail établi pour « alimentation générale ».

Alerté par plusieurs résidents, l’office qui est présidé par la maire de droite Nicole Goueta a déposé une plainte pour non respect du contrat car elle ne vend pas de porc ni d’alcool.

« C’est un dossier qui peut paraître singulier mais qui est tout de même assez simple. Dans les clauses du bail, il y a une mention pour que ce commerce soit généraliste. Or là, il s’agit d’une alimentation particulière. À 96 %, elle vend des produits halal. », avait expliqué l’avocat de l’Office HLM lors de la première audience.

Pour l’avocat de l’épicerie « Good price », on reproche à son client « de ne pas vendre de vin, or c’est une activité annexe : le vin ne fait pas partie de l’alimentation générale », avant de citer des marques vendues dans le magasin dont les bonbons Haribo.

Le gérant de l’enseigne, lui, ne voit pas de communautarisme mais du business. « Je fais du commerce. Je regarde autour de moi et je cible ce qui peut s’y vendre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *