(Vidéo) Le roi préside à Rabat une veillée religieuse en commémoration de l’Aïd Al-Mawlid

Le roi Mohammed VI, accompagné du prince héritier Moulay El Hassan, du prince Moulay Rachid et du prince Moulay Ismail, a présidé, jeudi soir à la mosquée Badr à Rabat, une veillée religieuse en commémoration de l’Aïd Al-Mawlid Al-Nabawi Acharif.

Cette veillée religieuse a été marquée par la déclamation de versets du Saint Coran et de panégyriques du Prophète Mohammed.

A cette occasion, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a prononcé, devant le roi, une allocution dans laquelle il a présenté le bilan des activités du Conseil supérieur et des Conseils locaux des oulémas, avant de remettre au souverain le rapport relatif à ces activités.

Dans son allocution, le ministre a souligné les réalisations accomplies, au cours de l’année qui s’achève, en matière de protection de la religion, ainsi que les actions entreprises en faveur de la diffusion du Saint Coran, du renforcement du rôle d’encadrement assuré par les Oulémas, de la promotion des missions des mosquées, des préposés religieux et de l’enseignement originel.

Par la suite, le roi a remis le Prix Mohammed VI de la pensée et des études islamiques (Prix de mérite et d’hommage) à Ibrahim Saleh Al Husseini de la République fédérale du Nigeria.

Ce Prix est décerné annuellement afin de récompenser des personnalités scientifiques éminentes, nationales et internationales, et de les inciter à réaliser des travaux de recherche de haute qualité dans le domaine des études islamiques, conformément aux enseignements de la noble Charia qui prône la recherche du savoir et exhorte à en faire bon usage.

Le souverain a ensuite été salué par Mohamed Al Atrach (Fès), qui a reçu des mains du souverain le Prix international Mohammed VI de mémorisation, de déclamation et d’exégèse du Saint Coran.

Le roi a également été salué par Ibrahim Ramadan Chaaban, de la République-Unie de Tanzanie, à qui le Souverain a remis le Prix international Mohammed VI de psalmodie du Saint Coran avec mémorisation de cinq Hizbs.

Le roi a également remis le Prix Mohammed VI d’hommage en art calligraphique marocain à Mohamed Salim (Khénifra).

Le souverain a, par la suite, remis le Prix Mohammed VI de l’art décoratif marocain sur papier (Prix honorifique) à Latifa El Ouazzani de la ville de Meknès, et le Prix Mohammed VI de l’art décoratif marocain sur papier (Prix de l’excellence) à Said Ouhadou de la ville de Taroudante.

Le Roi a aussi remis le Prix Mohammed VI de graphisme arabe (Prix honorifique) à Abdellah El Hariri de la ville de Casablanca, et le Prix Mohammed VI de graphisme arabe (Prix de l’excellence) à Mohamed Al Mountassir de la ville d’Essaouira.

Le Roi a, par la même occasion, été salué par les membres du jury du Prix Mohammed VI de la pensée et des études islamiques, les professeurs Mohamed Kettani, Mohamed Benchrifa, Mohamed Yssef, Mohamed El Mokhtar Oueld Bah, Mustapha Benhamza, Idriss Khalifa, Chahed El Bouchikhi, Ahmed Chaouki Binbine, Ahmed Chahlane, Abdelhamid El Alami, Naima Jamal Bennis et Ahmed Kostass (rapporteur du jury).

Le souverain a également été salué par Ahmed Abubacar Rufai, Conseiller particulier du Président de la République fédérale du Nigeria, Adamu Adamu, ministre nigérian de l’Éducation, Kashim Shettima, gouverneur de l’Etat fédéré de Borno au Nigeria.

Cette veillée religieuse s’est déroulée en présence du Chef du gouvernement, des présidents des deux Chambres du Parlement, de conseillers du roi, de membres du gouvernement, des présidents des instances constitutionnelles, des officiers supérieurs des Forces Armées Royales, des membres du corps diplomatique islamique accrédité à Rabat, ainsi que de plusieurs oulémas et autres personnalités civiles et militaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *