SM le Roi envoie le signal d´une nouvelle politique Afrique-Europe

SM le Roi Mohammed VI a envoyé, mercredi à Abidjan, le signal d’une nouvelle politique Afrique-Europe, portée par une nouvelle génération de leaders, a souligné le professeur Bruno Bernard, économiste spécialiste des questions africaines.

  «Lorsque SM le Roi parle d’un passage de la logique d’assistanat verticale à un véritable partenariat transversal, il envoie le signal d´une rupture franche et générationnelle, d´une nouvelle politique Afrique-Europe», a affirmé l’expert belge dans une déclaration à la MAP.

  Dans un message adressé au sommet UE-UA, SM le Roi a appelé à l’action pour insuffler un nouvel élan au partenariat entre l’Afrique et l’Europe.

 Le Souverain, en tant que Leader de l’Union Africaine sur la Question de la Migration, a également plaidé pour un véritable Agenda africain sur la Migration.

Pour le professeur Bruno Bernard, SM le Roi a adressé «un message ferme concernant la migration en rappelant à chacun ses devoirs, ses droits, ses erreurs, son rôle et une heureuse finalité à qui saura utiliser avec intelligence les données de l´équation de l´économie et de la migration», en donnant l’exemple du Maroc qui a su faire de cette question “une source de solutions et d’opportunités”.

Dans Son message aux dirigeants européens et africains lors de leur 5ème sommet, SM le Roi a appelé à une nouvelle vision dans le domaine migratoire, soulignant la nécessité de «faire de l’immigration un sujet de débat apaisé et d’échange constructif’.

Le Souverain a également affirmé que la politique européenne en matière migratoire “devrait évoluer”.

Le roi Mohammed VI est porteur d’une nouvelle vision pour l’Afrique, notamment en matière de migration, a affirmé le président de l’ONG « Horizons sans frontières » (HSF), Boubacar Seye en marge du sommet UE-UA.

« Horizons sans frontières », organisation internationale de défense, d’orientation et d’intégration de migrants magnifie le message de haute facture adressé par le Souverain au sommet UE/UA », indique l’expert en migration Boubacar Seye, dans une déclaration à la MAP. « SM le Roi a remis les pendules à l’heure à travers Ses positions relatives à la question migratoire et est porteur d’une nouvelle vision pour l’Afrique », a-t-il dit.

« Le Souverain a fait appel au sens de la dignité et de la responsabilité de part et d’autre et demandé à l’Europe de s’adapter aux nouvelles donnes des migrations internationales car elles constituent un facteur de dynamisme économique qui profite aussi aux pays d’accueil », a observé l’expert.

Soulignant que l’Afrique est une terre de mobilité avec plus de 20 millions de migrants et 11 millions de réfugiés, M. Seye a indiqué que « l’idée d’un agenda africain sur la migration permettra de briser le tabou et placera cette question au cœur du débat ».

Selon lui, cet agenda tracera la voie d’une harmonisation des positions migratoires, d’une convergence sociale et d’une architecture de sécurité entre les peuples en vue de la libre circulation des biens et des personnes », a-t-il relevé.

Le roi Mohammed VI a plaidé, mercredi à Abidjan, pour « un véritable Agenda africain sur la Migration », à la portée pleine et entière, dont les premiers jalons ont été posés par le Souverain en juillet 2017, lors du 29ème Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine (UA).

« En tant que Leader de l’Union Africaine sur la Question de la Migration, J’ai à cœur de soumettre, lors du prochain Sommet de l’UA, des propositions à Mes frères et Sœurs les Chefs d’Etat, pour développer un véritable Agenda africain sur la Migration », a indiqué SM le Roi dans un Message au 5ème Sommet Union Africaine-Union Européenne, en Sa qualité de Leader de l’Union Africaine sur la Question de la Migration.

 »Cet Agenda, à la portée pleine et entière, nous dicte de parler d’une seule et même voix africaine et selon notre propre plan de travail. Aujourd’hui où la mouvance migratoire est sans précédent, il s’impose de manière impérieuse et se décline en quatre niveaux d’actions : national, régional, continental et international », a relevé le Souverain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.