(Vidéo) Un vieillard russe de 121 ans a été opéré pour retrouver la vue et relire le Coran.

À 121 ans, il est très dynamique, va à la mosquée, participe aux élections, travaille dans son potager et s’occupe de ses animaux domestiques. Entouré d’enfants, de petits-enfants et d’arrière-petits-enfants, il pourrait être tout à fait heureux… si ce n’était une cataracte qui l’empêchait de lire le Coran. Mais la médecine fait des miracles!

Saïd Tsarnaev

Appaz Iliev, résident de la république d’Ingouchie (dans les montagnes du Caucase du Nord) âgé de 121 ans, vient d’être opéré de la cataracte et a recouvré la vue, a annonce le quotidien Rossiyskaïa gazeta dans son édition du 25 novembre.

«La cataracte empêchait le doyen de lire le Coran. Maintenant, c’est du passé», communique le service de presse du gouvernement républicain.

Appaz Iliev est né le 1er mars 1896. Depuis il a été deux fois marié, a élevé huit enfants et sa famille nombreuse compte 35 petits-enfants et une vingtaine d’arrière-petits-enfants.

Appaz préfère ne pas quitter son village. Selon un de ses neveux, il n’est descendu des montagnes que deux fois, pour faire la guerre: pendant la révolution de 1917 et pendant la Seconde Guerre mondiale.

Appaz Iliev estime que pour vivre longtemps il faut mener une vie saine. Il ne fume pas et ne boit que de l’eau de source.

Il ne reconnaît pas les médicaments et, malgré son âge, va régulièrement à la mosquée, reste dynamique, participe aux élections et s’occupe de son potager et de ses animaux domestiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *