Mondial 2022: une enquête sur un virement de 22 millions de dollars révélée par Mediapart

Une nouvelle affaire de corruption concernant l’attribution du Mondial 2022 au Qatar a été dévoilée par Mediapart. Selon le média français, 22 millions de dollars ont été versés, depuis le Qatar, vers les comptes de plusieurs dirigeants du football mondial pour acheter leur vote. Les détails.

Les soupçons entourant l’attribution du Mondial 2022 au Qatar sont loin d’être terminés. Un nouveau scandale vient d’être révélé par Mediapart qui explique que la justice brésilienne et le FBI enquêtent sur un virement de 22 millions de dollars datant de janvier 2011.

Le média explique que la banque Pasche Monaco est soupçonné d’avoir permis d’arroser les comptes bancaires de plusieurs ex-dirigeants du football mondial dans le but d’acheter leur vote pour l’attribution de la coupe du monde 2022 au Qatar.

La somme a été envoyée depuis le Qatar à destination de «Warner Bros», «Mohammed» et «Leoz», affirme Mediapart. L’enquête a permis d’identifier les personnes. Il s’agit de Jack Warner, l’ancien président de la Concacaf, Mohammed bin Hamman, l’ancien président de la Confédération asiatique et Nicolas Leoz, l’ancien président de la Conmebol, la confédération sud-américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *