(Vidéo) Les immigrés marocains en Libye observent une grève de la faim

Plusieurs Marocains immigrés en Libye observent une grève de la faim. C’est ce qu’a annoncé le service de lutte contre l’immigration illégale de Tripoli sur Facebook. C’est le responsable du centre, le Lieutenant Housni Abouayana, qui a relayé l’information.

Selon le même post Facebook, ces migrants continueront leur grève jusqu’à ce que les autorités marocaines donnent suite à leur volonté de rentrer au Maroc à l’instar de plusieurs migrants des pays arabes, africains et asiatiques. La majorité des détenus dans ce centre sont rentrés chez eux, au grand dam des Marocains qui sont les seuls ressortissants d’un pays étranger à rester au centre.

En août dernier, plusieurs Marocains immigrés en Libye sont rentrés au Maroc après une intervention royale, mais la majorité était constituée de résidents en Libye, non en partance pour immigrer en Italie. Contacté par leseco.ma, le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration a préféré botter en touche prétextant l’absence de chiffres actualisé.

Même son de cloche à l’ambassade du Maroc en Tunisie qui gère les affaires libyennes, car le royaume n’a pas de représentation diplomatique en Libye. Le nombre de Marocains résidant en Libye avant la révolution était de 80.000 expatriés, mais la majorité est rentrée au pays à cause de l’insécurité qui y règne encore. Ils seraient aujourd’hui plus de 5.000 Marocains sur place, dont une grande partie s’étant vu confisquer le passeport, ce qui pose un problème d’ordre sécuritaire.

Le ministère des Affaires étrangères avait promis, lors de l’arrivée des Marocains résidant en Libye en août dernier, de résoudre ce problème, mais la situation n’a toujours pas évolué pour des raisons compréhensibles. Les autorités ont peur que ces migrants fassent partie de réseaux terroristes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *