Un migrant marocain de 14 ans meurt écrasé sous un autobus au poste-frontière de Sebta

Le jeune adolescent, qui voyageait caché sous le véhicule, a perdu l’équilibre et est tombé au sol… avant d’être écrasé par les roues arrière. Il n’a pas survécu.

On a beau mis en garde les candidats à l’immigration clandestine en Europe contre les dangers de cette entreprise, par mer ou voie terrestre, mais le nombre des victimes mortelles ne cesse de s’agrandir. Un jeune Marocain de 14 ans, qui voulait entrer illégalement à Sebta, a ainsi perdu la vie de la plus cruelle des manières vendredi dernier.

De sources policières espagnoles, la jeune victime s’est cachée sous un autobus portant une immatriculation espagnole, dans le but d’atteindre le préside occupé sans se faire repérer par les gardes-frontières. Mais cette décision lui a coûté la vie. Au cours du trajet, le jeune adolescent a perdu l’équilibre et est tombé au sol… avant d’être écrasé par les roues arrière du véhicule. Il n’a pas survécu.

L’accident étant survenu du côté marocain de la frontière, les autorités marocaines ont pris en charge le cadavre de la jeune victime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *