75% des hôpitaux marocains ne sont pas aux normes de l’OMS

C’est un rapport choc que vient de sortir l’Organisation démocratique du travail (ODT) au sujet des hôpitaux du Maroc et des prestations fournies aux malades. Les détails.

Selon Assabah, qui consacre un article au sujet dans son édition du week-end des 18 et 19 novembre, 75% des établissements hospitaliers au Maroc ne sont pas conformes aux normes établies par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). L’Organisation démocratique du travail (ODT), que dirige Addi Bouarfa, va même un peu plus loin en affirmant qu’une bonne partie des hôpitaux est devenue des asiles pour les SDF, les chats et les chiens. C’est dire.

Selon Assabah, le rapport de l’ODT s’est appuyé sur différents critères comme la qualité des prestations fournies, de l’accueil mais aussi l’état des infrastructures sanitaires. Et là encore, la conclusion est sans appel: les établissements publics de santé sont loin de répondre aux besoins de la population, particulièrement des ménages à faibles revenus.

Rappelons que l’ODT a fini par devenir le bras syndical du Parti authenticité et modernité (PAM). Son fondateur, Ali Lotfi, n’est autre que l’ex-patron du syndicat de la santé à la Confédération démocratique du travail (CDT). Et notons aussi que le département de la Santé est géré, par intérim, par Abdelkader Amara, ministre de l’Équipement et du transport, depuis le limogeage de Houcine El Ouardi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *