Bourita s’entretient à Pékin avec le ministre chinois des Affaires étrangères

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, a eu, vendredi à Pékin, des entretiens avec le Conseiller d’Etat chinois et membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), Yang Jiechi, et le ministre des Affaires étrangères de la République populaire de Chine, Wang Yi.

Les entretiens ont porté sur les relations bilatérales, l’évaluation du Partenariat stratégique signé par le Roi Mohammed VI et le président chinois Xi Jinping, l’adhésion du Maroc à l’initiative de « la Ceinture et la Route » et les questions régionales et internationales d’intérêt commun.

Bourita a indiqué, dans une déclaration à la MAP à l’issue de ces entretiens, avoir réitéré l’invitation adressée par le Roi au Président chinois pour effectuer une visite au Maroc et passé en revue avec les responsables chinois les étapes de la mise en œuvre du Partenariat stratégique, soulignant que ce Partenariat a insufflé un nouvel élan aux relations bilatérales et a ouvert de nouvelles perspectives de coopération entre les deux pays.

Ce partenariat, qui a impulsé les relations commerciales bilatérales, a contribué à l’augmentation de 400 pc du nombre de touristes chinois ayant visité le Royaume, de 80 pc du volume des investissements chinois et de 20 pc du volume des échanges commerciaux, ce qui a permis à la Chine d’occuper la troisième place parmi les partenaires du Maroc et au Royaume de s’adjuger le premier rang parmi les partenaires de la Chine en Afrique du Nord, a-t-il fait noter.

Le ministre a relevé, en outre, que les échanges de visites entre les deux pays ont augmenté suite à la signature de ce Partenariat stratégique, qui a permis d’encourager la création de projets d’envergure au Maroc dont la  » Cité Mohammed VI Tanger Tech  » et d’examiner aussi la contribution des entreprises chinoises dans la réalisation de la Ligne à grande vitesse devant relier Marrakech à Agadir ainsi que dans des projets de l’énergie renouvelable et des zones industrielles.

Bourita a fait savoir, d’autre part, que sa visite en Chine a été couronnée par la signature d’un Mémorandum d’entente sur l’initiative chinoise « La Ceinture et la Route », indiquant que ce mémorandum est à même d’ouvrir des perspectives plus larges pour le développement des investissements et de la coopération économique et de renforcer la coopération dans un cadre régionale à travers la réalisation de projets multidimensionnels dans la région de l’Afrique de l’ouest.

Le mémorandum d’entente constitue un signal politique fort pour les investisseurs chinois afin de renforcer leur présence au Maroc, a ajouté le ministre marocain.

Le responsable a par ailleurs souligné que le Maroc et la Chine se préparent à célébrer le soixantième anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques bilatérales, notant que cet anniversaire, prévu l’année prochaine, sera l’occasion de renforcer ces relations et de réaliser davantage de résultats positifs dans le cadre de ce Partenariat stratégique, et ce à travers le lancement d’un certain nombre de projets communs.

Bourita, en visite de travail de deux jours en Chine, a affirmé avoir examiné avec les deux responsables chinois les questions régionales et internationales d’intérêt commun, soulignant que les deux parties ont confirmé la convergence de leurs points de vue sur toutes les questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *