Porte-parole de l’UE: « nous ne reconnaîtrons pas la rasd même si elle participe au sommet euro-africain »

L’Union européenne vient d’infliger, par la voix de sa porte-parole, Catherine Ray, un cinglant désaveu au front Polisario, précisant que « l’UE ne reconnaîtra pas la RASD même si elle participe au Sommet euro-africain », prévu les 29 et 30 novembre dans la capitale ivoirienne, Abidjan. Les détails.

L’effet escompté par Alger de la participation de la « RASD » au prochain Sommet UE-UA, est balayé d’un revers de la main. Une précision, et pas des moindres, vient d’être apportée à ce sujet par la porte-parole de la politique étrangère et de la sécurité de l’Union européenne. « Toute participation à ce sommet, comme c’est le cas pour toutes les réunions internationales de cette nature, ne constitue pas une modification de la position de l’UE concernant la non-reconnaissance de la RASD », a tranché aujourd’hui Catherine Ray, citée par l’agence de presse espagnole « EFE ». « L’UE ne reconnaîtra pas la RASD même si elle participe au sommet avec l’Afrique », a-t-elle clarifié, lors de la conférence de presse quotidienne de la Commission européenne, tenue ce mercredi 15 novembre à Bruxelles.

Une clarification à la limite de la mise en garde et qui vient barrer ainsi la route devant toute récupération politicienne d’une éventuelle participation de l’entité fantoche au Sommet prévu les 29 et 30 novembre à Abidjan.

La porte-parole de l’UE a ajouté que, lors de la préparation du sommet, « il a été possible de poser certaines questions sur la participation de tel ou tel membre des organisations concernées, notamment en ce qui concerne la RASD». « A cet égard, notre position constante a été de donner à chaque partie, à l’Union africaine et à l’Union européenne, la responsabilité de la liste respective de participants ».

II est à signaler que l’UE n’est pas la seule à ne pas reconnaître l’entité fabriquée par Alger. La majorité des pays africains ne reconnaissent pas la « RASD ». Mieux: le pays hôte, la Côte d’Ivoire, ne reconnaît pas non plus la « RASD ». Si le patron du Polisario venait à se déplacer à bord d’un vol d’Air Algérie à Abidjan, il va se sentir bien isolé et très indésirable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *